Foires d’art : un retour espéré pour septembre 2021

Foires d'art : un retour espéré pour septembre 2021

Depuis quelques semaines, les annonces de report des foires d’art prévues au printemps 2021 ne cessent de tomber en raison de l’évolution de l’épidémie. Tour à tour, les évènements sont reportés, pour la majorité à la fin de l’été. La véritable reprise des foires promet donc un agenda bien rempli pour septembre.

© Marc Domage – Art Paris

Si la situation sanitaire reste encore aujourd’hui instable et l’avenir incertain, la vaccination laisse entrevoir un espoir de réouverture pour le milieu culturel et artistique à la fin de l’été. Ainsi, la grande majorité des foires d’art, qui étaient prévues pour le printemps, on fait le choix de miser sur un report en septembre, un mois qui promet d’être bien chargé. L’agence monumentart vous dévoile les dates clés à ne pas manquer. À vos agendas !

Art Paris – du 9 au 12 septembre 2021
L’incontournable salon Art Paris, initialement prévu du 8 au 11 avril 2021 au Grand Palais éphémère au Champs-de-Mars, aura finalement lieu du 9 au 12 septembre 2021. Cette année, c’est 140 galeries d’art moderne et contemporain qui seront présentes, avec un total de 19 pays représentés. Plus que jamais, l’événement repousse les frontières et invite à la découverte.

Independent (NYC)Du 9 au 12 septembre
La foire d’art contemporain new-yorkaise reprogramme sa 12e édition au mois du 9 au 12 septembre et change d’adresse. Elle se tiendra cette année au cœur de l’ancien terminal de ferry rénové du Lower Manhattan.

Tefaf Maastricht – du 11 au 19 septembre
Décalée une première fois de mars à juin, la 34e édition de Tefaf Maastricht (The European Fine Art Fair), plus grande foire au monde d’art et d’antiquités, est désormais reportée du 11 au 19 septembre 2021, compte tenu de l’imprévisibilité et de la persistance de l’épidémie.

Art Basel – du 20 au 26 septembre
Art Basel est incontestablement la principale foire du marché de l’art international. Près de 300 galeries du monde entier triées sur le volet y présentent des œuvres contemporaines et modernes de grande qualité. Cette année, Art Basel se déroulera à Bâle, Hong-Kong et Miami du 20 au 26 septembre.

Lors de cette même semaine aura lieu également la foire Liste Art Fair Basel, principale foire internationale de découverte de l’art contemporain, ainsi que la Photo Basel, foire consacrée à l’art photographique, qui débutera quant à elle le 21 septembre.

Fiac – du 21 au 24 octobre
La prochaine Foire Internationale d’Art Contemporain (annulée en 2020) se tiendra à Paris du 21 au 24 octobre 2021 au Grand Palais éphémère. Rendez-vous incontournable du mois d’octobre, elle est un lieu privilégié de découverte de la création française et internationale. Malgré une première version digitale de la FIAC qui s’est déroulée début mars, l’espoir d’un évènement en présentiel est bel et bien maintenu pour le mois d’octobre.

© Thomas Samson (AFP)

Vers une transition numérique des foires d’art ?

Foires d’art annulées, galeries d’art, maisons de vente et musées fermés, le marché de l’art subit de plein fouet la crise du coronavirus. Pour tenter de surmonter la crise, les différents acteurs du marché de l’art se réinventent et se tournent progressivement vers une transition numérique.

Ainsi, au printemps 2020, la majorité des galeries et des foires avaient lancé leur initiative numérique. Art Paris qui devait se tenir en avril 2020 au Grand Palais s’est finalement tournée vers une version 100% numérique et ouverte au public. Grâce à la technologie de l’outil « Online Viewing Room », Art Paris proposait alors une visite en immersion 3D des 150 galeries d’art qui étaient attendues.

De son côté, Art Basel Hong Kong avait mis en place, fin mars, une plateforme sur laquelle 230 galeries ont pu proposer 10 œuvres chacune. Et les collectionneurs ont répondu présent : le galeriste David Zwirner a ainsi vendu plus de 6 millions de dollars d’œuvres dont une peinture de l’artiste sud-africaine Marlene Dumas, vendue pour 2,6 millions de dollars et une œuvre de Luc Tuymans vendue pour 2 millions de dollars.

À l’heure de la crise du Covid-19, le digital se présente en effet comme le moyen le plus efficace pour faire tomber les murs du confinement, en réduisant la distance entre l’artiste et les collectionneurs. L’art n’échappe donc à ce phénomène global de transition numérique et de digitalisation, qui apparait plus que jamais comme un moyen de rester à flot dans cette crise sanitaire.

Pour ne pas manquer nos actualités, suivez-nous sur les réseaux

Écrit par Manon Cheval